Yukon

L’information contenue dans les lignes directrices catégorielles relatives à l’affichage n’est fournie qu’à titre de référence et ne constitue pas un avis légal ou professionnel, ni même une opinion d’aucune sorte. Nous recommandons aux lecteurs de prendre l’avis de leur propre conseiller juridique quant à l’interprétation de l’information contenue aux présentes, incluant, sans toutefois s’y limiter, l’interprétation de la législation en vigueur ou de toute question de droit spécifique. L’AMCA ne justifie ni ne garantit la qualité, la précision ou l’intégralité de l’information fournie. De plus, l’information contenue dans les Lignes directrices provenant de tiers, incluant sans toutefois s’y limiter la législation gouvernementale, ne devrait pas être considérée comme étant précise, opportune ou propre à répondre à un besoin précis. Somme toute, les lecteurs devraient prendre l’avis d’un conseiller juridique au sujet des interprétations et des applications justes des lois avant d’entreprendre une campagne publicitaire ou de l’accepter. 

Régie par la Société des alcools du Yukon

  • La publicité doit encourager un comportement responsable quant à la vente et à la consommation de boissons alcoolisées.
    Les détenteurs de permis et de licence peuvent annoncer les produits alcoolisés à la condition d’obtenir l’approbation préalable de la Société des alcools du Yukon. Ils peuvent :

    • publiciser le nom de l’établissement ou de l’événement
    • commanditer des événements
    • organiser un concours avec des prix autres que des boissons alcoolisées
    • offrir des cadeaux autres que des boissons alcoolisées
    • commanditer
    • annoncer le type de boisson (ex. : bière) et des produits spécifiques
    • annoncer des promotions sans mentionner le prix (ex. : 5 à 7)
       
  • Les messages publicitaires pour les boissons alcoolisées ne doivent pas :
    tenter d’influencer les non-buveurs de tous âges à consommer ou à acheter des boissons alcoolisées;

    • tenter d’influencer les non-buveurs de tous âges à consommer ou à acheter des boissons alcoolisées;
    • cibler les gens qui n’ont pas atteint l’âge légal pour consommer, associer ces produits à la jeunesse ou à des symboles de jeunesse ou présenter des personnes qui n’ont pas l’âge légal pour consommer ou des personnes qui pourraient raisonnablement être prises comme telles, dans des contextes où ces produits sont présentés et où on en fait la promotion;
    • présenter le produit dans un contexte, ou en rapport à une activité, qui aurait un attrait principalement pour les gens qui n’ont pas atteint l’âge légal pour consommer;
    • contenir l’endossement d’un produit par une personne, un personnage ou un groupe, personnellement ou implicitement, directement ou indirectement, qui serait ou pourrait devenir un modèle pour les gens d’âge mineur en raison de leur position publique passée ou présente, d’exploits spéciaux dans un domaine, d’une association avec une œuvre caritative ou de la défense d’une cause pour les enfants, leur réputation ou leur visibilité dans les médias de masse;
    • tenter d’établir que le produit est un symbole de statut social, qu’il est nécessaire pour jouir de la vie ou pour fuir ses problèmes quotidiens, ou tenter d’établir que la consommation du produit devrait avoir préséance sur d’autres activités;
    • insinuer directement ou indirectement que l’acceptation sociale, le statut social, le succès personnel ou professionnel, ou que les réussites athlétiques peuvent être obtenues, améliorées ou renforcées en consommant de l’alcool;
    • insinuer directement ou indirectement que, d’emblée, la présence ou la consommation d’alcool est essentielle pour jouir d’une activité ou d’un événement;
    • présenter le produit ou sa consommation d’une manière inconsidérée;
    • exagérer l’importance ou l’effet de tout aspect du produit ou de son emballage;
    • présenter ou utiliser un langage qui suggérerait de quelque façon que ce soit le mauvais usage du produit ou la dépendance au produit, une attitude compulsive ou l’urgence du besoin ou l’urgence de l’utilisation;
    • utiliser un langage suggestif pour pousser les gens à se procurer le produit et à le consommer;
    • présenter le produit de façon telle ou à un moment tel qu’il serait associé à la conduite automobile ou à une activité d’adresse;
    • présenter le produit d’une façon telle ou à un moment tel qu’il serait associé à une activité exigeant un degré élevé de compétence, ou de vivacité d’esprit ou qu’il contiendrait un élément évident de danger;
    • contenir un encouragement à préférer les boissons alcoolisées en raison de leur taux élevé d’alcool;
    • référer aux sentiments et aux effets occasionnés par la consommation ou présenter ou insinuer, par l’attitude ou le comportement, que les gens dépeints dans le message sont enivrés;
    • présenter des gens avec le produit, dans une situation où la consommation d’alcool est interdite;
    • contenir des scènes où le produit est consommé, ou que l’impression est donnée, visuellement ou en audio, que le produit est ou a été consommé.

Pour obtenir tous les détails, visitez : http://www.ylc.yk.ca/pdf/ylc_advertising.pdf

Date des dernières modifications : novembre 2005
Date de la dernière mise à jour de l’AMCA: janvier 2017