Butter that spreads

x

Titre :

Butter that spreads

Annonceur :

Année :

2007

Source :

Strategy Magazine

Catégorie de produits :

Biens de consommation courante

Format d'affichage :

Extérieur

Pays :

Canada

Objectif :

Le lancement des tartinades de beurre Gay Lea ne fut pas facile pour l’agence John St. Bien que la marque soit populaire en Europe, les Canadiens ne connaissaient pas le produit. L’entreprise espérait utiliser le lancement du produit pour faire croître la présence nationale de la marque. Il y avait aussi la concurrence qui dominait la catégorie et coûtait trois fois moins cher par gramme.

Groupe ciblé :

Consommateurs Canadiens de beurre et autres tartinades.

Stratégie et médias utilisés :

La recherche avait permis de constater que les consommateurs était d’avis que le beurre avait meilleur goût que la margarine et que de plus en plus, ils recherchaient des produits plus naturels et moins traités. L’agence John St. a donc décidé d’utiliser le meilleur goût du produit de même que sa commodité. La stratégie était de questionner l’utilité de la margarine maintenant que la tartinade de beurre était arrivée sur le marché. Avec un budget média restreint, l’agence a mis l’accent sur la publicité imprimée, l’affichage extérieur et des annonces bannières. Le texte était simple (notre traduction) : « La margarine contient 14 ingrédients – le lait n’en fait pas partie! » et « Nous avons rendu le beurre tartinable parce que personne ne pouvait rendre la margarine mangeable ».

Résultats :

En Ontario, bien que le marché du beurre ait baissé de 10 %, le volume au dollar des tartinades de beurre Gay Lea a connu une croissance de 40 % depuis le début de la campagne et une hausse de 212 % sur la même période (janvier à juin) l’an dernier.