FAQ

L’Association marketing canadienne de l’affichage (AMCA) a pour mission de promouvoir les avantages et l’efficacité de l’affichage auprès des annonceurs et des agences de publicité. L’AMCA met de l’avant de nombreuses initiatives servant de ressources pour l’industrie et favorisant une meilleure compréhension de l’affichage en tant que média publicitaire. Elle est également la porte-parole de l’industrie et, à ce titre, elle intervient dans les dossiers qui concernent ses membres.

L’affichage publicitaire — qu’il soit extérieur ou intérieur — est une forme d’annonce qui s’adresse aux consommateurs lorsqu’ils sont hors de leur résidence, pendant qu’ils magasinent ou qu’ils se déplacent.

Il y en a quatre : les panneaux publicitaires, les affiches au niveau de la rue, les affiches dans les transports en commun et l’affichage intérieur. Tous sont offerts en format conventionnel (statique) et en format numérique.

D’une manière générale, l’affichage conventionnel est imprimé sur papier, sur vinyle ou sur un autre support. L’affichage numérique, pour sa part, comprend du texte ou des images diffusées sur écran numérique.

Les consommateurs passent plus de 70 % de leur temps à l’extérieur de leur domicile. L’affichage permet donc de les rejoindre alors qu’ils se rendent et reviennent du travail, pendant qu’ils magasinent, et durant leurs voyages. Vous trouverez plus d’information à ce propos dans la section Nouvelles idées.

Vous pouvez communiquer avec les entreprises d’affichages dont vous trouverez la liste dans le site de l’AMCA, qui vous offre de surcroît plusieurs outils et ressources pouvant vous aider à planifier votre campagne, tel que son outil de cartographie interactif, ses guides de produits, ses guides de produits d’affichage numériques et ses aperçus des divers marchés canadiens.

Chaque entreprise d’affichage membre de l’AMCA possède son service immobilier. Vous pouvez communiquer avec eux pour obtenir plus d’information sur les baux, les règlements municipaux et les lois applicables.

On vend l’affichage par produit et par emplacement de la face publicitaire. On peut n’acheter qu’une seule face publicitaire, en acheter plusieurs ou effectuer l’achat en fonction des PEB recherchés. Ces achats peuvent être locaux, régionaux ou nationaux. Pour plus de détails, veuillez vous adresser à un membre de l’AMCA.

En fait, vous pouvez faire les deux. Vous pouvez acheter votre campagne directement auprès des afficheurs ou traiter avec une agence.

Pour connaître les tarifs en vigueur, veuillez vous adresser au service à la clientèle des divers membres de l’AMCA. Vous trouverez un lien menant aux ressources appropriées sur notre site.

Des restrictions peuvent s’appliquer, notamment pour l’alcool et le tabac. Vous trouverez toute la réglementation pertinente à ce sujet dans la section Affaires gouvernementales de notre site.

Vous trouverez une foule d’études portant sur l’affichage dans le site de l’AMCA, notamment sur le rendement des campagnes, sur les habitudes de déplacement des consommateurs, sur l’intégration avec les technologies de mobilité et autres. Les entreprises membres de l’AMCA disposent aussi de données auxquelles vous pouvez accéder sur leurs sites respectifs.

Les circulations de l’affichage publicitaire extérieur sont calculées d’après le nombre de personnes de 5 ans et plus ayant une occasion raisonnable de voir une face publicitaire au cours d’une période donnée de 24 heures.
Les décomptes de la circulation automobile sont effectués la plupart du temps par les municipalités et les organismes gouvernementaux responsables de la voirie et du transport. Ils sont attribués à une face publicitaire particulière en fonction des critères de visibilité approuvés par le Bureau canadien d’évaluation de l’affichage (COMB) et en suivant une méthode de calcul rigoureuse entérinée par son Comité de recherche.

Non, certains ne le sont pas encore. Vous trouverez plus d’information sur l’évaluation de l’affichage auprès de COMB ou en visitant les sites Internet des diverses entreprises d’affichage.

COMB est l’acronyme du Canadian Out-of-Home Measurement Bureau. Même si, en français, son nom est le Bureau canadien d’évaluation de l’affichage, on a décidé il y a plusieurs années d’utiliser le même sigle dans les deux langues. C’est l’organisme qui établit les normes de mesure des publics de l’affichage d’un bout à l’autre du Canada, afin que l’évaluation des divers produits offerts puisse se faire à partir de données comparables et de façon uniforme. Il publie aussi les données de circulation et de marché au sujet de près de 70 000 faces d’affichage publicitaire implantées dans plus de 280 marchés au pays. Vous trouverez plus d’information à ce sujet dans son site web.

Un PEB (point d’exposition brute) est une mesure permettant d’évaluer le poids publicitaire ou la portée d’un produit d’affichage ou d’un achat média. On peut acheter une campagne d’affichage selon les PEB qui varient par produit, par marché et selon la circulation. Acheter 50 PEB à Toronto, par exemple, permet d’avoir rejoint 50 % de la population du marché au terme de la campagne.