Montréal

Fiche descriptive sommaire pour les planificateurs médias

Montréal représente le deuxième plus grand marché du Canada. Sa population dépasse les 3,8 millions d’habitants, soit 11 % des 34,5 millions de Canadiens.

Montréal constitue une ville dynamique et chaleureuse offrant une variété d’activités culturelles et une vie nocturne trépidante. Les nombreux bars et clubs de nuit des quartiers du Plateau Mont-Royal et du Mile-end attirent une foule de jeunes très actifs et à la recherche de divertissement. Le Vieux-Port est aussi un endroit très populaire auprès des visiteurs, avec ses sites pittoresques et ses excellents restaurants. Quant au centre-ville, si travailleurs du milieu des affaires et étudiants se le partagent durant le jour, la nuit, il attire les foules grâce à son mélange énergisant de bars, de restaurants ouverts tard et de clubs de nuit. Le boulevard Saint-Laurent, surnommé La Main, représente le cœur de la ville avec ses boutiques branchés, ses terrasses et ses restaurants chic. Ce bouillonnement culturel explique pourquoi les Montréalais passent plus de la moitié de leur vie active à l’extérieur de leur domicile.

Montréal compte aussi plusieurs collèges et quatre universités prestigieuses, telle l’Université de Montréal, une grande université francophone qui, grâce à ses deux écoles affiliées, HEC Montréal et l’École Polytechnique de Montréal, forme la plus grande université du Québec, avec quelque 60 000 étudiants. On y retrouve aussi l’Université McGill, une institution de grande réputation, qui détient le titre d’université la plus prestigieuse du Canada et qui arrive au 18erang des université du monde selon le QS World University Ranking de 2012. Deux autres institutions forment ce carré d’as du haut savoir : l’Université du Québec à Montréal, qui offre une formation pratique à plus de 40 000 étudiants et l’Université Concordia, une institution anglophone ouverte et engagée qui regroupe pour sa part 45 000 étudiants.

Plusieurs réseaux d’affichage dans les restaurants, bars, centres de conditionnement physique, campus collégiaux et universitaires, centres commerciaux et en magasin offrent une foule d’occasions de rejoindre les Montréalais durant leurs activités quotidiennes.

Montréal étant une île de 40 km sur 15, les gens doivent emprunter de nombreux ponts et autoroutes pour se déplacer. La ville compte 9 autoroutes, dont 6 sur l’île de Montréal, et 15 ponts reliant la ville centre à ses banlieues. Durant les heures d’affaires, à mesure que les travailleurs convergent vers le centre-ville, la population de l’île de Montréal passe de 1,9 à 2,3 millions de personnes – une augmentation de 21 %. La moitié des Montréalais habitent en banlieue, soit sur l’île voisine de Laval ou sur les rives nord et sud. Les banlieues ayant enregistré les plus forts taux de croissance ces dernières années, sont Mirabel, Vaudreuil-Dorion, Blainville et Mascouche.

L’aéroport international Pierre-Elliot-Trudeau est situé à environ 25 minutes du centre-ville. Quant aux trains, ceux de VIA Rail font escale à la Gare centrale de Montréal. Celle-ci est reliée à la station Bonaventure du métro et aux 32 km de voies piétonnières souterraines, le RESO, qui mènent à 1 700 magasins, restaurants, salles de spectacles, hôtels, musées et autres attractions populaires.

Le métro de Montréal compte 68 stations réparties le long de quatre lignes desservant le nord, l’est et le centre de la ville, avec des liens vers Longueuil et la Rive-Sud (Ligne jaune) et Laval (Ligne Orange). Il accueille en moyenne 1 111 700 passagers chaque jour de semaine (au premier trimestre 2011). En 2012, le métro a enregistré 249 millions de déplacements – en excluant les transferts.

Les Montréalais doivent mettre en moyenne 60 minutes pour aller et venir de leur travail en auto, et 78 minutes pour les usagers des transports en commun, selon les données de 2010 de Statistique Canada. On peut les rejoindre durant ces trajets au moyen de publicité dans les transports en commun, d’affiches au niveau de la rue, de panneaux d’affichage extérieurs et par des réseaux d’affichage dans les stationnements et dans les élévateurs des tours à bureaux.

Bien que le français soit la langue officielle du Québec, l’anglais est très répandu à Montréal. L’affichage commercial et publicitaire doit cependant être en français. Pour en savoir plus, cliquez ici. 

 

 

Il existe plusieurs entreprises d’affichage à Montréal, mais toutes ne sont pas membres du Bureau canadien de l’évaluation de l’affichage (COMB), qui établit les normes de l’industrie pour la mesure des audiences publicitaires. Par contre, les entreprises Astral Affichage, Branded Cities, OUTFRONT Média, PATTISON Affichage, et Québécor Média Affichage le sont, ce qui garantit l’exactitude et la fiabilité de leurs données de circulation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Pour connaître les entreprises d’affichage établies à Montréal et leurs produits cliquez ici.

Enfin, pour créer et télécharger une carte indiquant la localisation des produits offerts par les membres de l’AMCA à Montréal, cliquez ici.